QUELQUES VUES ANCIENNES DE NOTRE ÉTANG ET DE SES BERGES.

 

QU'EN DIRE ?

 

UN PEU D'HISTOIRE

 

Naissance

 

Pour les grandes eaux de Versailles, dès 1666, Louis XIV ordonna d’imposants travaux hydrauliques.

 

Le projet de dérivation de l'Eure

 

En 1685, Louvois mit en branle le projet de dérivation de l’Eure pour assurer à Versailles toujours plus d’eau.

 

XVIII es - XX es

 

Du XVIIIe et XXe siècles, le réseau supérieur des étangs et rigoles, entretenu par le Services des Eaux et Fontaines du château de Versailles, n'a cessé de fonctionner drainant et alimentant en eau les fontaines du jardin du château de Versailles...

 

XXI es - Contemporain

 

En ce début de XXIème siècle, le réseau supérieur des étangs et rigoles est remarquablement conservé.

 

La quasi-totalité des rigoles de collecte, plans d’eau et aqueducs souterrains du grand lit de rivière sont fonctionnels, comme à l’origine, et d’importants moyens sont mis en œuvre par le SMAGER pour entretenir digues, vannages, ponceaux, rigoles, ainsi que la végétation sur l’ensemble du réseau.

 

Le réseau n’est plus relié au château de Versailles, mais il permet toujours de gérer les eaux de plusieurs milliers d’hectares sur le plateau, de Rambouillet à Saint-Quentin-en-Yvelines, dont les eaux de pluie de nombreuses agglomérations.

 

Ces plans d’eau très appréciés des promeneurs sont de magnifiques réservoirs de biodiversité.

 

Ce réseau reste un patrimoine unique, témoin historique d’une grande qualité technique, de l’époque de Louis XIV.

 

 

Un lien pour observer le réseau actuel géré par le SMAGER :

 

 

http://www.smager.fr/images/stories/SMAGER_presentation.jpg